Malteurop, l'un des leaders mondiaux sur le marché du malt, dispose de 4 usines en France, situé dans la région Grand-Est.

De par son terroir et ses sols, cette grande région agricole est connue pour la production d’orge de brasserie de qualité, que ce soit en orge d’hiver (escourgeon) ou orge de printemps.  Chacune de nos usines peut donc être approvisionnée par des matières premières locales. Nous y attachons énormément d’importance, à la fois pour soutenir l’agriculture locale mais aussi afin de limiter les émissions de gaz à effet de serre. Cette stratégie rentre complètement dans notre démarche RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) et développement durable.

Le malt issu de la transformation de ces orges, est destiné à la fabrication de la bière. Il en est l’ingrédient principal et donne la couleur et la mousse à ce breuvage désaltérant. Nous exportons nos malts vers les brasseurs du monde entier.  Environ 65% de notre production reste en Europe, le restant étant exporté vers l’Afrique, l’Asie et l’Amérique (Nord & Sud).

Image
Vitry

Malteurop France en chiffres

160

salariés répartis sur 5 sites dont 4 malteries

410 000

tonnes de malt produits chaque année

5

sites en France, dont 4 malteries à Metz, Aire-sur-la-Lys, Vitry, Pringy et un siège social, à Reims

6 343

heures de formation dispensées en 2018 en France et en Allemagne

La sécurité alimentaire : une priorité

Les 5 sites français (4 malteries et le siège administratif de Reims) sont tous certifiés FSSC 22000 depuis avril 2019. Cette certification internationale reconnue par le Global Food Safety Initiative est une nouvelle étape importante pour Malteurop France, et démontre la performance de son Système de Management de la Sécurité des Denrées Alimentaires.

La certification FSSC 22000 regroupe les exigences auxquelles nous sommes soumis sur la traçabilité, les bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication, la prévention contre les actes de contamination intentionnelle du produit (Food Defense), la fraude alimentaire et permet ainsi de valoriser le travail accomplis par les équipes depuis plusieurs années.

Les principaux groupes industriels de l’agroalimentaire l’utilisent comme critère de référencement pour sélectionner leurs fournisseurs : cette certification s’inscrit donc dans la stratégie de différenciation et de satisfaction de nos clients.

Image
Malt

Le Centre technique,

un savoir-faire unique

Idéalement situé à côté de notre plus grosse malterie de France, le Centre Technique analyse dans un délai très court l’ensemble des productions des 7 usines de France et d’Allemagne, faisant preuve d’une grande réactivité grâce à son organisation performante.

Laboratoire référent et expert dans son domaine, il offre aux sites de Malteurop une large gamme d’analyses et d’essais répondant  à leurs besoins.

Ses laborantins qualifiés travaillent avec du matériel de pointe dans des locaux spécialement conçus pour leur activité. Afin de garantir sa fiabilité il travaille aussi en collaboration avec des laboratoires extérieurs. Il est ainsi reconnu  pour la haute qualité de ses analyses par nos clients qui lui font confiance. 

Image
fabrication de la bière maltage

La RSE chez Malteurop en France

Malteurop France s’est résolument engagée dans différentes actions RSE depuis plusieurs années. La RSE est non seulement importante parce que souhaitée par la société, les clients, les collaborateurs, mais elle est aussi essentielle à l’atteinte de nos objectifs de performance dans la durée.

Le système de management RSE de Malteurop France est évalué depuis 2017 par EcoVadis, agence indépendante de notation de la RSE, reconnue par les plus grandes entreprises qui souhaitent réaliser une évaluation de leurs fournisseurs et de leurs prestataires.

À travers le monde, EcoVadis a été choisie par plus de la moitié des sociétés du CAC40 en France et plus de 150 grands groupes internationaux et sert plus de 40 000 clients dans 150 pays.

Evaluée pour la première fois en 2017 Malteurop France, s’est vu attribuer en 2018 le GOLD CSR Rating (niveau avancé) rejoingnant ainsi le top 2% des entreprises évaluées. Les quatre dimensions de la responsabilité sociétale d'une entreprise — environnement ; social ; éthique des affaires ; achats responsables — selon 21 critères sont auditées selon une méthodologie pointue et complète.

Image
Ecovadis gold 2018

Nos malteries en France

  • Vitry-le-François
  • Pringy
  • Metz
  • Aire-sur-la-Lys

Vitry le François (Marne) est la plus importante de nos usines en capacité de production. Elle est spécialisée dans le production de malt issue d’orge de printemps et d’hiver. Nous expéditions nos malts en camion vrac, en train complet et par péniches

Image
Vitry France

Pringy (Marne) est spécialisé dans la production de malt de blé destiné à la fabrication de bière blanche ou bière de blé

Image
Pringy France

Metz (Lorraine) est un site avec un processus de fabrication unique dans le monte. Il s’agit d’un grand anneau qui tourne sur lui-même. Les malts produits dans cette usine sont principalement destinés au marché allemand et le Benelux

Image
Metz France

Aire-sur-la-Lys (Nord pas de Calais) est la plus petite de nos usines en terme de production, mais nous pouvons y charger tous types de transport tels que les containers sacs ou vrac destinés à la grande exportation, mais également des camions vrac.

Image
Aire sur la Lys France

Les grandes étapes du maltage

Le processus de fabrication du malt d’orge se déroule en 4 étapes : la trempe, la germination, le touraillage et le dégermage.

La trempe

La trempe : Pendant la trempe, le grain est préparé au maltage et humidifié. Son taux d’humidité passe alors de 15 à 45 %. La trempe est réalisée par immersion (sous eau) ou par aspersion, en alternance avec des périodes d’aération (sous air). A la fin de la trempe, le germe et les racines naissantes, appelées radicelles, apparaissent. Cette étape dure habituellement entre 30 et 45 heures.

Image
Weichen

La germination

La germination : Pendant la germination, le grain est étalé sur un plateau perforé et continuellement ventilé par de l’air thermo-régulé. Le germe se développe, entraînant d’importantes modifications biochimiques au cœur du grain. Cette étape peut durer de 3,5 à 6 jours. A l’issue, la plumule atteint la taille du grain et les radicelles qui se sont développées apparaissent fanées : on parle alors de malt vert.

Image
Keimen

Le touraillage

Le touraillage : Pendant le touraillage, le malt vert est transformé en malt. Grâce au chauffage et au séchage, les molécules à l’origine de mauvais goûts sont éliminées et les composés aromatiques développés. Tout l’art du touraillage réside dans le choix de la bonne « recette ». Après un refroidissement final, le malt sort de la touraille avec un taux d’humidité de 4 à 4,5 %. Le touraillage peut prendre jusqu'à 2 jours.

Image
Darren

Le dégermage

Le dégermage : Pendant le dégermage, les radicelles formées au cours de la germination sont retirées grâce à des plateaux vibrants. Le grain étant très sec, les radicelles se détachent facilement. A la sortie de la malterie, le malt se présente sous la forme d’un grain jaune d’or sec et cassant. Il peut être conservé plus d’un an si des conditions strictes de stockage et d’hygiène sont respectées.

Image
Degermage

Vous êtes intéressés par nos malts ?

 

Vous souhaitez envoyer une candidature spontanée ?

 

Team germination